Fichiers PDF disponibles :
> Programme scientifique
> Résumé des présentations
> Liste des conférenciers

 

Programme scientifique

Jeudi 29 septembre 2016

 

 

7 h Accueil et inscription – Déjeuner continental / Welcome and Registration - Continental Breakfast
8 h Mot de bienvenue / Opening remarks
CONFÉRENCE PLÉNIÈRE / PLENARY SESSION
8 h 15 L’unité de traumatologie de l’INESSS au service de la qualité des soins et services en traumatologie, par Mme Catherine Truchon, Dr Julien Clément et Mme Marie-Andrée Ulysse       Présentation PDF
CONFÉRENCES SIMULTANÉES / CONCURRENT SESSIONS
Session A
Session B
Session C

Pédiatrie / Pediatric

Adulte / Adult

Adulte / Adult

9 h

Active rehabilitation for youth who are slow to recover from concussion: results from a quasi-experimental study

Présentation PDF

9 h 30
10 h Pause santé et visite des exposants / Health Break and Exhibits
10 h 30

Les infirmières leaders en traumatologie de l’urgence du CHU Sainte-Justine : de projet à réalité !

Présentation PDF

 

 

11 h 30

Présentation PDF non disponible

12 h Dîner et visite des exposants / Lunch and Exhibits
13 h 15
13 h 45

Présentation PDF

14 h 15
14 h 45 Pause santé et visite des exposants / Health Break and Exhibits
CONFÉRENCE PLÉNIÈRE / PLENARY SESSION
15 h 15

Table ronde – Quelques enjeux médicolégaux dans le quotidien d’une équipe soignante en traumatologie, par Mme Mélanie Décarie,

Me Hamari Bahri et Me Nathalie Lecoq       Présentation PDF-Mme Décarie   Présentation PDF-Me Bahri   Présentation PDF-Me Lecoq

16 h Clôture du colloque / Closing Remarks

 

 

IMPORTANT
Dans un souci d'équité, de transparence et de conformité aux exigences reliées à l'accréditation du colloque, vous retrouverez dans ce document l'information contenue dans les formulaires Divulgation de conflits d'intérêt potentiels, remplis et signés par les conférenciers, à savoir si ceux-ci y ont déclaré avoir actuellement, ou avoir eu au cours des deux dernières années, une affiliation ou intérêts financiers ou intérêts de tout ordre avec une société commerciale ou recevoir une rémunération ou des redevances ou des octrois de recherche d'une société commerciale.


IMPORTANT
In the interest of fairness, transparency and compliance with related certification requirements of the symposium; this document contains the information in the Disclosure of potential conflicts of interest form, it is completed and signed by the speakers as to whether they currently have, or have had in the past two years, a financial affiliation or interests of any kind with a commercial company or receive compensation or fees or research grants from a corporation.


Jeudi 8 h 15 – Plénière / Plenary

L’Unité de traumatologie de l’INESSS au service de la qualité des soins et services en traumatologie

Dans la foulée de la Loi 10, l’Unité de traumatologie de l’INESSS a dû adapter son modèle d’évaluation et son mode de fonctionnement afin de s’ajuster aux nouvelles réalités du réseau reconfiguré. Cette présentation abordera :

1) le rôle et les responsabillités de l’Unité de traumatologie de l’INESSS

2) les mécanismes d’évaluation continue des installations, consortiums et centres d’expertise

3) les principaux chantiers en cours, incluant les nouvelles exigences d’évaluation et de suivi, la révision des processus de triage pré-hospitalier, les projets d’implantation des meilleures pratiques, l’évaluation des consortiums TCC modéré-grave, etc.

 

Catherine Truchon, Ph.D., M.Sc.Adm.

Coordonnatrice

INESSS

 

Julien Clément, M.D., FRCSC

Chirurgien

INESSS

Marie-Andrée Ulysse, inf., M.Sc.A.

Professionnelle scientifique

INESSS

 

 

Note : Mme Truchon, Dr Clément et Mme Ulysse n’ont déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 9 h Session A – Pédiatrie / Pediatrics   Durée : 30 min / Duration 30 min.

Active rehabilitation for youth who are slow to recover from concussion: results from a quasi-experimental study

Expert consensus and agreement statements in the area of sport-related concussion have recognized that there is limited research relating to active rehabilitation of athletes who are slow to recover. This study addresses a major gap in the literature: active rehabilitation for children and adolescents who have atypical recovery trajectories following concussion.

 

Isabelle Gagnon, PT, Ph.D.

Physiotherapist and assistant professor

McGill University

 

Note : Mrs. Gagnon did not declared any potential conflict of interests.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 9 h Session B – Adulte / Adult     Durée : 30 min / Duration 30 min.

Stratégies et plans d’action prioritaires spécifiques à la phase hospitalière pour améliorer l’offre de services en santé mentale des patients traumatisés crâniens québécois

 

Il est urgent de se prémunir d’un plan d’action provincial qui soit spécifique à la phase hospitalière pour une prise en charge systématique des patients TCC qui développement un problème de santé mentale. Cette présentation a pour but de diffuser les priorités d’action qui ont été élaborées lors d’un forum interactif qui a regroupé quatre-vingts participants provenant de plusieurs régions du Québec. Les données recueillies visent à aider les décideurs à reconnaître les priorités d’actions pour soutenir les différents acteurs du réseau québécois de la traumatologie afin d’améliorer l’offre de services pour les patients victimes d’un TCC qui souffrent de troubles mentaux.

 

Elaine de Guise, Ph.D.

Professeure adjointe

Centre universitaire de santé McGill

 

 

Note :  Mme de Guise n'a déclaré aucun conflit d'intérêts potentiels.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 9 h Session C – Adulte / Adult    Durée : 30 min / Duration 30 min.

Personnes âgées hospitalisées en centre de traumatologie tertiaire : expérience du retour à domicile

Le nombre de clients âgés ayant subi un traumatisme augmente régulièrement chaque année. De notre expérience clinique, certains de ces clients ne gèrent pas bien à la maison. Une fois leur congé de l’hôpital, il est difficile d’obtenir une image complète de ce qui leur arrive. Une étude descriptive a été réalisée pour décrire les expériences des clients de 65 ans et plus hospitalisés et ayant eu congé à la maison à la suite d’une blessure traumatique. Les résultats de l’étude, les implications pour la pratique clinique et les activités de transfert des connaissances seront présentés. Une meilleure compréhension de l'expérience des clients traumatisés âgés ayant eu congé à la maison renforce la nécessité de faire en sorte que la planification du congé réponde aux besoins et à la sécurité des clients.

Nathalie Rodrigue, M.Sc., DESS Pub. Adm.

Clinical Nurse Specialist - Traumatology

Montreal General Hospital

 

 

Note : Mme Rodrigue n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 9 h 30 Session A – Pédiatrie / Pediatrics    Durée : 30 min / Duration 30 min.

La simulation multidisciplinaire en traumatologie au CHU Sainte-Justine

Depuis mars 2015, l’équipe de professionnels en santé en traumatologie du CHU Sainte-Justine a implanté une prise en charge standardisée des patients traumatisés à l’urgence : processus de niveaux d’activation. Le but ultime de l’implantation des niveaux d’activation ainsi que les simulations mutidisciplinaires est d’améliorer la qualité des soins de cette clientèle. Les objectifs de cette allocution sont de présenter le processus d’implantation des niveaux d’activation et de simulations multidisciplinaires ainsi que ses retombées.

 

Marianne Beaudin, M.D., M.Sc., MPH, FRCSC

Chirurgienne pédiatrique et chef de service de la traumatologie

CHU Sainte-Justine

 

 

Note : Dre Beaudin n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 9 h 30 Session B – Adulte / Adult      Durée : 30 min / Duration 30 min.

Facteurs prédictifs du délai entre le traumatisme et la chirurgie : étude prospective d’une cohorte ayant subi une lésion médullaire traumatique

Plusieurs facteurs contribuent au délai entre le traumatisme et la chirurgie (délai chirurgical) chez les patients avec une lésion médullaire traumatique (LMT). Ces facteurs peuvent être associés à l’état du patient ou la nature du traumatisme (non modifiables par l’équipe médicale), ou reliés à la planification et l’administration des soins (modifiables). Des changements logistiques et dans les politiques institutionnelles, impliquant des modifications dans les facteurs prédictifs obtenus, devraient être encouragés pour prioriser les chirurgies chez les patients avec une LMT afin d’augmenter le taux de chirurgies précoces.

 

Cynthia Thompson

Associée de recherche - Chirurgie du rachis

Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

 

 

Note :  Mme Thompson n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 9 h 30 Session C – Adulte / Adult      Durée : 30 min / Duration 30 min.

Tracheostomies: How to ensure a safe and efficient method of weaning and decannulation

An integral part of tracheostomy care is the weaning and decannulation process. Currently, at the McGill University Health Centre (MUHC), there are a number of medical services all of whom approach weaning and decannulation differently. This raises several issues as there are no identified standards of practice. During this session, we will present our current practice and the issues encountered at the MUHC, the findings of the review of evidence, and we will establish the best practices for tracheostomy weaning and decannulation.

 

Natasha Dupuis, M.Sc.A., CNCC(C)

Clinical Nurse Specialist

Surgical Services

McGill University Health Centre

 

 

Note : Mrs. Dupuis did not declared any potential conflict of interest.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 10 h 30 Session A – Pédiatrie / Pediatrics       Durée : 60 min / Duration 60 min.

Les infirmières leaders en traumatologie de l’urgence du CHU Sainte-Justine : de projet à la réalité

Prendre en charge un enfant gravement blessé à l’urgence dans un contexte multidisciplinaire est un défi pour tous professionnels de la santé. Depuis mars 2015, nous avons créé un programme de formations accréditées pour ces infirmières leaders en traumatologie. Les objectifs de ce programme sont de développer leurs compétences professionnelles par l’intégration de connaissances, d’améliorer la prise en charge des patients et, par conséquent, le pronostic de cette clientèle gravement blessée. Le but de cette allocution est de vous présenter les composantes de ce programme, son implantation et l’expérience de ces infirmières leaders en traumatologie tout au long de ce processus.

 

Maude Lemelin, B.Sc.             

Infirmière clinicienne en traumatologie

CHU Sainte-Justine

 

Corinne Thériault, B.Sc.             

Infirmière clinicienne

CHU Sainte-Justine

Note :  Mme Lemelin et Mme Thériault n’ont déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 10 h 30 Session B – Adulte / Adult      Durée : 60 min / Duration 60 min.

Large-scale disaster simulations: Advancing disaster preparedness and safety through whole-hospital interprofessional learning in the paediatric setting

 

Disasters have a significant impact on the population. Hospitals play an important role in disaster response and health care workers must be prepared. Training for the rare but high impact event that is a disaster, and maintaining competency is challenging. We report on our experience in conducting 2 large-scale in situ disaster simulations in a tertiary care, level 1 pediatric trauma centre. Data from a trauma disaster (2012) as well as one with exposure to a hazardous substance (2015) will be presented. Our findings endorse large-scale in-situ simulations as opportunities for whole-team learning, parcticing effective communication and overall improvement of hospital disaster preparedness.

 

Elene Khalil, MD CM, FRCPC, FAAP

Paediatric Emergency Specialist

Montreal Children’s Hospital

 

Ilana Bank, MD CM, FRCPC, FAAP

Paediatric Emergency Specialist

Montreal Children’s Hospital

Margaret Ruddy, RN, B.Sc.N., M.Mgmt, CCPN(C)

Clinical Nurse Manager, PICU

Montreal Children’s Hospital

 

Tamara Gafoor, RN, B.Sc., M.Mgmt, CCPN(C)

Paediatric Emergency Specialist

Montreal Children’s Hospital

Note : Dr. Khalil, Dr. Bank, Mrs. Ruddy and Dr. Gafoor did not declared any potential conflict of interests.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 10 h 30  Session C – Adulte / Adult      Durée : 60 min / Duration 60 min.

Pertinence d’une évaluation en audiologie dans le contexte d’un TCC

Les patients qui ont subi un traumatisme craniocérébral sont susceptibles de présenter des dommages au niveau du système auditif. Découvrez pourquoi une évaluation en audiologie est pertinente dans la prise en charge de ces patients.

 

Justine Ratelle, M.P.A.

Audiologiste

CHU Sainte-Justine

 

 

Note : Mme Ratelle n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 11 h 30 Session A – Pédiatrie / Pediatrics        Durée : 30 min / Duration 30 min.

EMDR therapy with a pediatric population

This seminar will explore the application of EMDR therapy with a pediatric population impacted by the effects of varying exposure to trauma. Subjects of this presentation either suffered trauma personally or witnessed traumatic events such as injury or death of significant people in their lives. Six diverse cases will be examined in terms of symptoms, goalls, techniques and outcomes and a discussion will take place about the differences between treating younger children versus adolescents and adults with EMDR therapy.

 

Rhona Bezonsky, MSW

Social worker and therapist

Montreal Children’s Hospital

 

 

Note : Mrs. Bezonsky did not declared any potential conflict of interests.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 11 h 30 Session B – Adulte / Adult      Durée : 30 min / Duration 30 min.

La simulation interprofessionnelle en traumatologie : emphase sur les facteurs humains en réanimation

 

Cette présentation abordera les différentes caractéristiques de l’apprentissage par simulation dans un contexte interprofessionnel et plus spécifiquement en traumatologie aigüe. Après un bref aperçu de la littérature décrivant l’utilisation de la simulation en traumatologie, nous discuterons aussi de l’importance des facteurs humains tels que le leadership et la communication en réanimation.

 

Véronique Brunette, M.D.        

Intensiviste

Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

 

 

Note : Dre Brunette n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 11 h 30 Session C – Adulte / Adult      Durée : 30 min / Duration 30 min.

Profil clinico-démographique actuel des blessés orthopédiques graves et pistes d’intervention futures

Cette présentation visera à faire état du profil des patients blessés orthopédiques graves (BOG) hospitalisés dans un centre de traumatologie tertiaire durant les 3 dernières années. Il sera notamment question de l’âge moyen de ces patients ainsi que de la gravité du traumatisme, de la durée moyenne de séjour et de l’orientation au congé de la population de personnes âgées en comparaison à celle des jeunes adultes et des adultes d’âge moyen. Les blessures les plus fréquentes et la prise en charge de ces populations seont également analysées. Au terme de cette présentation, des pistes d’intervention pour répondre davantage aux besoins des personnes âgées et des adultes avec BOG seront identifiées.

 

Mélanie Bérubé, Inf., M.Sc., Ph.D. (cand.)

Coordonnatrice du Programme de traumatologie

Coordonnatrice à la recherche à la Direction des soins infirmiers et de la qualité

Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

 

 

Note : Mme Bérubé n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 13 h 15 Session A – Pédiatrie / Pediatrics        Durée : 30 min / Duration 30 min.

Is the thrill worth it? A reflective, interactive road safety program for teens

Is the thrill worth it is a pilot project aimed at reducing the risk factors associated with car crashes in teens. This will be achieved through a 3 part program implemented in high schools: a presentation and discussion with the secondary IV and V student body, the development of a Student Leadership in Injury Prevention Program (SLIPP) team within the school to develop a year long campaign on important road safety themes and parent involvement. There are many programs to encourage safe driving within youth. By involving the students as ambassadors of important road safety themes, this year long program is designed to encourage reflection and sustainability of the message and behaviors.

 

Liane Fransblow, B.Sc. pht., MPH

Trauma Coordinator Injury Prevention Program

Montreal Children’s Hospital

 

Debbie Friedman, B.Sc., pht., M.Mgmt

Trauma Director, Assistant Professor McGill University Faculty of Medicine

Montreal Children’s Hospital

Lawrence Slapcoff

Medical student McGill University

Montreal Children’s Hospital

 

 

Note : Mrs. Fransblow, Mrs. Friedman and Mr. Slapcoff did not declared any potential conflict of interests.

 

↑ Retour au programme

 

 

Jeudi 13 h 15 Session B –  Adulte / Adult      Durée : 30 min / Duration 30 min.

10-30 CH Trauma

 

Le nouveau protocole préhospitalier d'orientation des traumatisés majeurs. Qu'est-ce qui a changé et pourquoi.

 

Diane Verreault, psp, inf., M.Sc.

Directrice à la direction de la qualité des soins préhospitaliers et de l’enseignement

Urgences-santé

 

 

 

Note :   Mme Verreault n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 13 h 15 Session C – Adulte / Adult      Durée : 30 min / Duration 30 min.

Prise en charge optimale des victimes de brûlures graves

 

Dans un souci de qualité et de continuité des soins et services, le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a désigné en 2004 deux centres d’expertise pour les personnes victimes de brûlures graves au Québec. Chacun des centres d’expertise réuni un hôpital universitaire, un établissement de réadaptation et un organisme communautaire. L’unité des grands brûlés du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) fait partie du Centre d’expertise pour personnes victimes de brûlures graves de l’Ouest du Québec (CEPVBGOQ). Par cette désignation, le CHUM est venu joindre les rangs du Réseau de la traumatologie du Québec.

Objectifs de la présentation :

1- Connaître les manœuvres de stabilisation de base qui constituent la priorité et qui doivent s’effectuer dans le centre où est transporté le patient brûlé initialement.
2- Connaître les critères d’intubation de patients victimes de brûlures graves et les critères d’administration du Cyanokit.
3- Connaître les cibles de réanimation liquidienne selon le type de brûlures et le pourcentage de surface corporelle brûlée.
4- Connaître les critères de référence vers un centre d’expertise pour victimes de brûlures graves et les recommandations sur le transport sécuritaire du patient brûlé.

A la fin de cette présentation, les participants auront acquis les notions nécessaires pour prendre en charge de façon optimale un patient brûlé en phase aiguë et en assurer le transfert, au besoin, vers un centre d’expertise pour victimes de brûlures graves.

 

Nathalie Morissette, Ph.D., MDCM, FRCPC

Directrice médicale

Soins intensifs – Unité des grands brûlés

CHUM

 

 

Note : Mme Morissette n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

 

 

 

 

 

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 13 h 45 Session A – Pédiatrie / Pediatrics        Durée : 30 min / Duration 30 min.

Dental trauma in children: when is it an emergency?

The objectives of the presentation are to:

1) Recognize the most common types of dento- alveolar trauma seen in an emergency department of a pediatric hospital

2) Identify priority cases for immediate or early intervention

3) Understand the clinical implications in multidisciplinary care for the management of dento-alveolar traumas

 

Basma Dabbagh, DMD, M.Sc., FRCD(C)

Research director, Division of dentistry

Montreal Children’s Hospital

Pediatric dentist

CHU Sainte-Justine

 

 

Note : Dr. Dabbagh did not declared any potential conflict of interests.

 

 

 

 

 

 

 

 

↑ Retour au programme

 

 


Jeudi 13 h 45 Session B – Adulte / Adult   Durée : 60 min / Duration 60 min.

Cultural Sensitivity & Culturally Diverse Families involved in the Deceased Donation Process

The objective of this workshop is to promote reflection on cultural awareness and to demonstrate how nursing care is impacted when supporting culturally diverse families involved in the deceased organ and tissue donation process. A review of the developed nursing resource manual for critical care nurses caring for ethnocultural families involved in donation process will be presented. In addition, a checklist designed to measure cultural competence (English and French) will be provided to promote discussion.

 

Wendy Sherry, MN

Nurse Clinician for Organ & Tissue Donation

McGill University Health Center

 

 

Note : Mrs. Sherry did not declared any potential conflict of interests.

 

 

 

 

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 13 h 45 Session C – Adulte / Adult   Durée : 30min / Duration 30 min.

La malnutrition chez les personnes âgées en traumatologie

L’impact de la malnutrition est beaucoup plus important chez les personnes âgées surtout lors d’une hospitalisation. Il est possible de prévenir et traiter la malnutrition. D’où l’importance d’avoir un dépistage et une intervention nutritionnelle précoce.

 

Daliya Abdul-Amir, Dt.P.

Nutritionniste

Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

 

 

Note : Mme Abdul-Amir n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme

 

Jeudi 14 h 15 Session A – Pédiatrie / Pediatrics        Durée : 30 min / Duration 30 min.

La prévention des traumatismes oculaires pédiatriques dans les sports

Les traumas oculaires représentent la cause la plus commune de cécité acquise chez les enfants. Malgré le fait que l'académie américaine de pédiatrie et d'ophtalmologie recommandent la protection oculaire dans les sports organisés chez la population pédiatrique seulement 16 % des enfants portent une protection pendant les sports.

Nous avons revu les cas de traumas oculaires qui se sont présentés au service d'urgence du CHU Sainte-Justine entre 2007 et 2010 et également les cas de traumas oculaires qui se sont présentés directement à la clinique d'ophtalmologie du CHU Sainte-Justine au courant des années plus récentes.

Dans cette présentation nous discuterons des causes les plus communes de traumas oculaires et nous discuterons des approches afin d'éduquer la population afin de promouvoir la protection des yeux dans les sports.

 

Rosanne Superstein, M.D., FRCSC

Ophtalmologiste pédiatrique

CHU Sainte-Justine

 

Nicole Fallaha, M.D., FRCSC, DABO

Professeur adjoint de clinique en ophtalmologie pédiatrique et strabisme

Faculté de médecine de l’Université de Montréal

CHU Sainte-Justine

Note :   Dre Superstein et Dre Fallaha n’ont déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

  ↑ Retour au programme

 

 


Jeudi 14 h 15 Session C – Adulte / Adult   Durée : 30 min / Duration 30 min.

Immobilisation de la colonne vertébrale : est-ce vraiment requis ?

Immobilisons-nous pour rien ? Futiles, inutiles ou aggravant ? Qu’est-ce que la littérature dit à ce sujet ?

 

Martin Vachon

Paramédic-instructeur

Urgences-santé

 

 

Note : M. Vachon n’a déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

 

↑ Retour au programme


Jeudi 15 h 15 Conférence plénière / Plenary Session   Durée : 45 min / Duration 45 min.

Table ronde – Quelques enjeux médicolégaux dans le quotidien d’une équipe soignante en traumatologie

Au cours de cette conférence légale, quatre panélistes, dont deux avocats (Centre universitaire de santé McGill et Hôpital Sainte-Justine), un enquêteur collision (SPVM) et une procureure aux poursuites criminelles et pénales, discuteront de la prise en charge de différents cas de traumatologie. À la fin de cette présentation, le participant sera en mesure d’intégrer les obligations déontologiques et légales (droit civil et droit criminel) applicables à certaines situations en traumatologie, de discerner les rôles des différents intervenants et de l’équipe soignante en traumatologie et d’identifier les pièges et les obligations dans la transmission d’informations.

 

Mélanie Décarie

Enquêteur collisions et agent évaluateur pour la capacité affaiblie par la drogue

Service de Police de la Ville de Montréal

 

Hamadi Bahri, B.Sc., LL. B.

Conseiller juridique à la Direction des affaires juridiques

Centre universitaire de santé McGill

Nathalie Lecoq

Avocate et coordonnatrice affaires juridiques

Bureau de la direction générale

CHU Sainte-Justine

 

 

 

Note : Mme Décarie, Me Bahri et Me Lecoq n’ont déclaré aucun conflit d’intérêts potentiel.

   

↑ Retour au programme